Fanny Gayard metteure en scène

Après un parcours universitaire en licence et master d’arts du spectacle, elle intègre le master professionnel «Mise en scène et dramaturgie» à l’université de Nanterre (2011-2013). Elle se forme aux côtés de David Lescot, Jean Jourdheuil, François Rancillac, Aurélia Guillet, Michel Cerda, Philippe Adrien, Dominique Boissel, Micheline et Lucien Attoun... Sa démarche artistique interroge la mise en fiction du réel et la place du témoignage au théâtre à travers différentes formes d’écriture de plateau. Parallèlement à ses études de 2007 à 2013, elle monte plusieurs pièces  [ F. Arrabal, L. R. Sanchez, P. Weiss, Horvath… ] avec Naïma Hammami dans la Cie Teatro Armado, Depuis 2013, avec de la Cie Sans la nommer, elle met en scène plusieurs spectacles à partir de paroles ouvrières : Des bus, des obus, des syndicalistes, Usine vivanteMaothologie qu’elle interprète et dernièrement Descendre du cheval pour cueillir des fleurs. Avec le créateur sonore Laurent Sellier, elle participe à la réalisation du parcours sonore Walking with Patti Smith - Voyages à Charleville [ CESARE, Reims ]. Elle a été assistante à la mise en scène auprès de Barbara Bouley-Franchitti, Frédéric Mauvignier alias Moreau, Bertrand Bossard et Emmanuelle Lafon sur la tournée du spectacle blablabla  [ L'Encyclopédie de la Parole ].

 

Rose Guégan comédienne

​Rose Guégan est comédienne. Admise en 2005 au Conservatoire du VIIIe arrondissement de Paris,  elle travaille sous la direction d’Elisabeth Tamaris. En 2010, elle intègre la Cie Teatro armado et joue dans les spectacles mis en scène par Fanny Gayard et Naïma Hammami. En 2013, elle participe à la création de la Compagnie Sans Nommer, avec laquelle elle joue dans les spectacles Usine vivante, Déjà c’est beau et Descendre du cheval pour cueillir des fleurs. En 2013 et 2014, elle assiste Sarah Harper  [ Cie Friches théâtre urbain ] sur le projet Shakespeare au Luth ! et We are going to mars à Gennevilliers. Elle joue dans une visite théâtralisée de la Seine musicale à Boulogne-Billancourt sous la direction de David Farjon [ Cie Légendes urbaines ]. Elle participe en 2018 à un atelier de recherche de Joël Pommerat sur l’enfance. Depuis 2013, elle anime plusieurs ateliers en Île-de-France, en milieu scolaire, dans des structures culturelles et en milieu carcéral.

 

Jana Klein comédienne et dramaturge

Après une scolarité et des études universitaires en Allemagne, elle se forme à Paris chez Véronique Nordey, ainsi qu'en chant au Roy Hart Theatre et en stage auprès de Jean-Michel Rabeux, Haïm Issacs, Patricia Sterlin, Jordan Beswick... Après de nombreuses créations collectives et performances en France, Allemagne et en Europe de L'Est, elle travaille notamment sous la direction de Vincent Ecrepont, Frédéric Mauvignier, Perrine Mornay, Patrick Verschueren, Camille Davin, Jean-Marc Musial... Pendant quatre ans, elle sera auteure-interprète du groupe de rock General Bye Bye, en tournée en France et à l'étranger.  Elle tourne notamment avec les réalisateurs Mikaël Rabetrano, Nicolas Roche, Julien Charpier et le vidéaste Michel Lascault. En 2015 et 2016, elle tient les rôles principaux du long-métrage Voyages de la réalisatrice allemande Johanna Pauline Maier et de la série Soul Pain du réalisateur macédonien Jani Bojadzi. Comme dramaturge et auteure-interprète, elle travaille régulièrement avec le chorégraphe Philippe Ménard [ Cie pm ] et le metteur en scène Stéphane Schoukroun [ Cie (S)-vrai ]. Avec le metteur en scène Frédéric Deslias et l’auteur de SF Norbert Merjagnan, elle crée Exoterritoires, performance immersive en combinaison spatiale. Actuellement, ils travaillent sur une création autour du prochain roman d’Alain Damasio. Interpellée par la vivacité avec laquelle Fanny Gayard questionne sans relâche nos engagements et notre positionnement face à l'Histoire, Jana rejoint la Compagnie Sans la nommer en 2014 comme dramaturge et interprète.

 

Agathe Dumont danseuse et chercheuse en danse

Après avoir passé quelques années à danser, Agathe Dumont est aujourd'hui enseignante-chercheuse en danse. D'abord spectatrice des spectacles de la Compagnie Sans La Nommer elle est peu à peu entrée dans son univers comme regard complice et comme intervenante pour des ateliers de danse et des actions artistiques (Espaces Communs et Mémoires Vives). Le travail de la compagnie rejoint son goût de la rencontre des réflexions théoriques et des pratiques, d'un théâtre aux prises avec des questions sociales et politiques et d'une scène qui s'invente au-delà des normes et des modes. Ses collaborations avec la compagnie s'appuient sur son expérience d'interprète en danse et d'enseignante, aujourd'hui dans différents établissements d'enseignement supérieur. Dans le sillage de sa thèse en arts du spectacle, elle mène des recherches sur le travail des artistes (de cirque et de danse) et est actuellement résidente à l'L (recherche expérimentale en arts de la scène, Bruxelles) avec Mariam Faquir pour un projet autour du travail du danseur au quotidien. Elle continue donc à danser, regarder, transmettre, chercher et écrire. Son dernier ouvrage, Käfig, 20 ans de danse est paru en 2016 aux éditions Somogy.

https://agatheprojetsante.wixsite.com/projetsantedanse

 

Camille Ulrich dessinatrice en immersion

Ma démarche est avant tout sensible et personnelle, à l’écoute des émotions esthétiques que génèrent les situations que je dessine. Je m’arrête sur des phrases, des attitudes, des images, des silences… dont la mise en exergue invite à une réflexion sur les interactions humaines, en proposant de les regarder avec un léger décalage.

Je m’intéresse en particulier aux moments qui jalonnent la création d’un spectacle vivant. Je travaille ainsi avec des compagnies de danse, de théâtre, et des musiciens, dont j’observe les processus de travail. Je développe également des collaborations avec des ateliers de création amateurs, et dans le milieu socio-éducatif.

Avec la Compagnie Sans la nommer, elle collabore sur deux projets de territoires, Espaces communs et Mémoires vives et réalise plusieurs visuels, notamment pour le spectacle Descendre du cheval pour cueillir des fleurs.

www.camilleulrich.fr

 

Thibault Lecaillon régisseur et éclairagiste

Formé aux métiers des techniques du spectacle vivant à l'école Klaxon Rouge et à celui de comédien au Studio de Formation Théâtrale de Vitrysur-Seine, Thibault est un artiste et un artisan du spectacle. En tant que comédien il tient le rôle titre dans Ruy Blas au Bouffon Théâtre sous la direction de Christian Pellissier, et joue dans la pièce Paradise de Daniel Keene avec la compagnie Les Oiseaux de Nuit. Il participe aussi à des courts métrages, webséries, etc. Également assistant du metteur en scène Thibault Rossigneux depuis 2013,
régisseur et machiniste sur les spectacles et tournées de sa compagnie Les Sens des Mots, il participe notamment aux créations de Corps Étrangers de Stéphanie Marchais (La Tempête, janvier-février 2014) et Une famille aimante mérite de faire un vrai repas de Julie Aminthe (Monfort Théâtre, mai 2016) ainsi qu’à la série théâtrale Réduit écrite et jouée par Thibault Rossigneux et Elizabeth Mazev.
Il accompagne nombre de jeunes compagnies dans leurs créations pour apporter son expertise technique et ses compétences d'éclairagiste. Ainsi, il entame une collaboration artistique avec la metteure en scène Fanny Gayard de la Compagnie Sans la nommer en créant la lumière de son spectacle Maothologie, de la reprise d'Usine vivante et en assurant la régie générale. Il créé les lumières et assure la régie générale du spectacle Descendre du cheval pour cueillir des fleurs.
Depuis avril 2016 il collabore régulièrement avec le Théâtre La Boussole (Paris) pour accueillir les spectacles et assurer les régies.
En 2017 il crée sa propre compagnie, La Machine qui Rêve, et initie le projet Chroniques, sa première mise en scène (en collaboration avec Framboise d’Ortoli).

 

Cédric L cofondateur de la Cie Sans la nommer

Il rencontre Rose Guégan et Fanny Gayard au sein de la Cie Teatro Armado dans laquelle il joue pour son plaisir dans plusieurs spectacles mis en scène par Fanny Gayard et Naïma Hammami. Il joue également dans trois propositions de Sylvain Martin : Face au mur de Martin Crimp, Nettement moins de morts de Falk Richter et Rudimentaire d'August Stramm. En 2013, il cofonde la Cie Sans la nommer, écrit et interprète Des bus, des obus, des syndicalistes, un monologue sur l’histoire de l'usine Chausson à Gennevilliers qu'il va présenté en appartement ou dans des locaux associatifs (Culture à domicile, Ville de Gennevilliers). Il collabore à tous les spectacles de la Cie Sans la nommer. Il soutient et accompagne aussi les projets du Théâtre Déplié (Adrien Béal et Fanny Descazeaux) et la Loop Cie (Etienne Parc).

 

Iris Besnainou accompagnement diffusion/communication

Après une Licence en Arts du spectacle et un Master en Etudes théâtrales à l'Université de Nanterre, Iris travaille auprès de plusieurs compagnies en tant qu'assistante à la mise en scène (Compagnie Hippolyte a mal au cœur - Estelle Savasta) ou chargée de production. Elle travaille actuellement au Service spectacles de la Ville de Gennevilliers.

Iris rencontre Fanny Gayard au cours de leurs études en 2006 et suit sa démarche artistique avec intérêt au fil des années. Un dialogue s'engage. Fidèle et attentive aux divers travaux de la Cie Sans la nommer, Iris accompagne ses membres au fil des créations en apportant ses conseils et son aide en matière de diffusion et de communication.

 

Ydire Saïdi comédien

Après avoir suivi une formation d’acteur au conservatoire d’art dramatique de Paris 20ème, Ydire Saïdi a joué, entre autres, dans Macbeth, Les mille et une nuits, Un certain capitaine Dreyfus, Visages(s)… Il met en scène des textes comme Les onze débardeurs de Edward Bond, un recueil Lettres d’Algérie, et l’opéra Pantin, Pantine d’Allain Leprest – création faite avec 78 enfants de 8 à 14 ans et un orchestre symphonique au théâtre de Draveil. Aujourd’hui, comme acteur, il a rejoint la compagnie Entrées de jeu, spécialiste du théâtre forum et participe à plusieurs créations collectives avec les compagnies Sans La Nommer et Légendes Urbaines. Conjointement à son travail d’acteur, il enseigne à Paris III – Sorbonne Nouvelle une approche des processus de création dans les chorégraphies contemporaines.

 

© 2014 Compagnie Sans la nommer created with Wix.com
 

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-googleplus